RETOUR

Durée — 

2 min de lecture

La location saisonnière : un investissement rentable

Contrairement aux idées reçues, l’acquisition d’une résidence secondaire, « l’achat plaisir » n’est pas obligatoirement synonyme de gouffre financier ou de luxe inaccessible. En effet, investir dans une résidence secondaire peut s’avérer très avantageux si vous profitez des moments où vous n’y séjournez pas pour la mettre en location. De cette manière, vous pouvez financer votre crédit immobilier et vos charges et par conséquent réaliser à terme un bon investissement en dégageant des revenus de votre bien. 

Mais pour y parvenir, encore faut-il compenser vos dépenses par des rentrées d’argent suffisantes. Et pour cela, vous devez organiser votre projet d’investissement autour de cette question : comment optimiser le rendementd’une location saisonnière ? Quels sont les critères à respecter pour un meilleur taux de remplissage et des revenus assez élevés pour financer le bien ?

La notion de location saisonnière

Tout le monde connaît, au moins vaguement, le principe de la location saisonnière : qui n’a jamais loué un studio à la montagne ou un charmant appartement à la mer pour y passer des vacances en famille, en couple ou entre amis ?

La location saisonnière, aussi appelée meublé de tourisme, se distingue de la location traditionnelle par son caractère temporaire et par son mode de fonctionnement plus souple. Régi par le Code de tourisme et non la loi du 6 juillet 1989, il s’agit de la mise en location d'un bien meublé pour une courte période. On entend par courte durée, une période allant d’une à maximum 90 nuits consécutives. Le logement est donc forcément meublé et s’adresse à une clientèle de passage, il ne peut être destiné à un usage d’habitation principale pour les locataires. Ce principe de location saisonnière s’est développé bien au-delà des traditionnelles stations balnéaires et stations de ski. Le succès fulgurant d’Airbnb a mis un coup de projecteur sur ces locations saisonnières dans toutes les zones.

Pour le propriétaire, cela lui permet de continuer de jouir de sa propriété tout le reste du temps, lorsque le bien n’est pas occupé par des locataires de passage. 

Les avantages de la location saisonnière

L’investissement immobilier suscite un intérêt grandissant auprès des français. Investir dans la pierre rassure et peut assurer un placement plus intéressant que d’autres placements financiers. On parle souvent de location classique mais investir pour de la location saisonnière comporte de nombreux avantages. Le principal est qu’il permet au propriétaire de profiter de son bien dès lors qu’il n’est pas loué ; il fait ainsi office de résidence secondaire. Ce type d’investissement devient alors une manière de lier l’utile à l’agréable : acheter un bien pour les vacances, le louer en saison le temps de rembourser son crédit, et en profiter dans les périodes creuses. Il garde donc une certaine liberté en pouvant jouir de son bien selon ses envies.

Ensuite, la location saisonnière a l’avantage de supprimer tout risque d’impayé étant donné que le locataire a l’obligation de payer intégralement son séjour avant son arrivée. Enfin, la rentabilité en location saisonnière est généralement supérieure à celle d’une location classique et ne risque pas de diminuer étant donné que la demande en matière de location saisonnière ne cesse de croître. 

Le calcul de rentabilité d’une location saisonnière 

Connaître la rentabilité, c'est-à-dire le rendement de votre investissement immobilier locatif, vous permettra de savoir si ce placement rapporte plus qu'un autre en fonction du prix d'achat et du loyer que vous pouvez en dégager mais aussi des charges.

Le calcul du rendement locatif s'effectue en se basant sur le prix d'achat du logement, les loyers perçus sur une une année, ainsi que sur l’estimation de l'ensemble des charges locatives. Exprimé en pourcentage, c’est un indicateur clé de la performance d’un investissement immobilier. 

Afin de vous permettre d’estimer la rentabilité d’un logement en location saisonnière, nous avons créé un simulateur qui vous permet de le faire simplement et facilement. Vous pouvez également demander un rapport qui vous fournira davantage de détails sur la location saisonnière dans la ville qui vous intéresse et pour le type de bien qui vous intéresse. 

Le bon bien pour de la location saisonnière

Une bonne rentabilité en location saisonnière dépend de plusieurs facteurs. Pour tirer son épingle du jeu, la première chose à faire est d’investir dans une bonne situation géographique. Pour être sûr de bien louer votre bien, celui-ci doit se trouver dans une zone attractive et dynamique – villa en bord de mer, appartement en centre-ville proche des lieux touristiques, chalet à la montagne non loin des stations de ski, etc.

Le deuxième facteur à prendre en compte est la qualité des prestations. Une maison moderne, confortable et bien équipée se louera mieux qu’une maison rudimentaire. 

En somme, une bonne rentabilité en location saisonnière nécessite d’investir dans un bien immobilier qui soit à la fois bien placé, mais pas trop cher ou permettant de pratiquer des loyers élevés pendant une période suffisante pour financer son acquisition. Néanmoins, il existe d’autres facteurs qui vont rentabiliser votre logement saisonnier.

La location saisonnière, un investissement rentable 

Rentable, la location saisonnière peut l’être, voire même très rentable ! Si durant certaines périodes de l’année, le taux d’occupation baisse, le rendement locatif brut est, dans la plupart des cas, plus de deux fois supérieur au rendement d’une location de longue durée. En pratique, on estime que ce type de location permet au propriétaire bailleur de dégager jusqu’à 10 % de rentabilité, voire plus selon l’emplacement du logement, le tarif de la nuitée ou encore l’état du bien immobilier. Cela s’explique en grande partie par le fait qu’il n’y a dans ce type de location pas de contrainte de loyer plafonné. En fonction de la demande, de la période de location ou encore du nombre d’occupants, il est donc possible de moduler le montant du loyer, ce qui se fait souvent à l’avantage du propriétaire bailleur.

Par exemple, un petit T2 à Deauville peut être loué jusqu’à 800 € par semaine, soit environ 114 €/nuit. Ce prix peut être justifié par plusieurs critères : son emplacement, les transports et les magasins à proximité, les équipements fournis dans le logement, etc. Lorsque vous louez pour une période plus longue, c’est bien plus avantageux qu’une location traditionnelle.

L’optimisation de la rentabilité

Pour un bon rendement, il faut une bonne gestion. Cela comprend la visibilité de la location sur les moteurs de recherche avec une description du logement détaillée et des photos de qualité. Il doit également pouvoir être loué suffisamment de temps dans l’année pour devenir rentable. Pour éviter de devoir gérer les contraintes liées à la location saisonnière, il existe aujourd’hui de nombreux services proposés par des sociétés spécialisées dans le domaine. Il existe des solutions pour déléguer en partie ou en totalité la gestion de votre location depuis la création et la diffusion de l’annonce, en passant par la préparation de la maison, l’accueil des locataires et le ménage après leur passage. Un gain de temps non négligeable. 

Louer une maison ou un appartement implique de nombreuses contraintes et responsabilités mais avec le bon partenaire à vos côtés, vous pouvez être tranquille.

Prenez rendez-vous !

Prendre rendez-vous

Articles similaires

No items found.

Nous trouvons votre résidence secondaire idéale