RETOUR

Durée — 

5 min

Acheter une longère, une maison pleine d’authenticité

Témoin d’une époque et d’un terroir, la longère est authentique et ne ressemble jamais à sa voisine. Même s’il est difficile de lui attribuer une décennie précise, cette bâtisse rurale à l’origine destinée aux paysans et aux artisans, date généralement des années 1800. Elle est remise au goût du jour et souvent rénovée avec des matériaux de l'époque et dans le respect de la tradition. Zoom sur cette maison qui fait tant rêver.

Quelles sont les caractéristiques d’une longère ?

Une maison tout en volume

La longère est en général une maison longue et basse d’origine rurale, bâtie « en enfilade » et de plain pied. La profondeur est souvent égale car elle est définie par la portée d’une poutre-maitresse en bois. Contrairement à d’autres structures agricoles, celle-ci ne dispose pas de dépendances car elle servait à la fois de ferme et de lieu d’habitation à leur propriétaires. La présence des animaux servait à chauffer la pièce, et la cheminée était plutôt destinée à cuire les aliments. 

Cette morphologie donne des volumes intéressants, les écuries par exemple sont depuis longtemps devenues des pièces de vie à part entière. De la même manière, les combles qui servaient autrefois de lieu de stockage sont devenus un véritable atout et ont été mis en valeur en leur attribuant une fonction.  

Une maison au caractère affirmé

Parfois centenaires et imprégnés d’histoire, les longères font partie du patrimoine de la région dans laquelle elles s’établissent et témoignent de la vie d’antan. Modestes mais imposantes, elles sont aujourd’hui très recherchées pour leur authenticité et leur charme. Tomettes à l’ancienne, poutres apparentes, grande cheminée, murs en pierres, sont autant d’atouts qui forment l’identité de ces maisons et leur donnent tout leur cachet. C’est ce lien fort avec le passé qui leur donne leur caractère. 

Où acheter une longère en France ?

La longère symbolise aujourd'hui l'identité d'une région et un particularisme local fort. On les retrouve essentiellement dans la moitié nord de la France : en Bretagne, en Touraine, en Picardie et en Normandie. On note cependant une forte concentration dans l'Ouest de la France, et plus précisément dans les régions normandes et bretonnes.

Il existe des particularités régionales, les matériaux des murs variant selon le terroir. Ainsi, la longère bretonne est généralement construite à partir de granit, pierre grise spécifique de la région. Tandis que la longère normande par exemple, est généralement construite en colombage. Le sol est également réalisé à l’aide de pavés de pierre provenant de carrières à proximité. Quant à la toiture des longères, elle varie également en fonction de son lieu de construction. On trouvera des toits en chaume en Normandie, et en ardoises en Bretagne.

Comment rénover une longère ?

Les longères ont toutes une personnalité, un cachet, un caractère unique, qu’il convient de conserver lorsqu’on envisage d’entreprendre des travaux de rénovation ou d’extension. Se lancer dans la rénovation d’une longère récemment achetée est l’occasion de considérer aussi bien les points forts que les points faibles de la maison. Les différents diagnostics réalisés vous permettront de cibler de manière précise les points d’amélioration de votre maison et d’entreprendre les travaux nécessaires pour obtenir une longère moderne et confortable. On vous donne quelques idées. 

Décloisonner pour mieux circuler

Si vous avez envie de grands espaces, il vous faudra faire disparaître des cloisons. Pour cela, il faudra faire réaliser une étude de la structure pour déterminer s'il s’agit d’un mur porteur ou non, auquel cas des renforcements seraient nécessaires. Casser le volume peut ainsi vous permettre de créer une vaste pièce de vie rassemblant salon et salle à manger voire même cuisine. Ensuite, libre à vous de délimiter chaque espace sans casser le volume : verrière d’architecte, meuble-bar, estrade, bibliothèque… En matière d’aménagement d’espace, les options sont infinies. 

Tirer parti des combles

À l’origine, seul le rez-de-chaussée des longères était occupé par les habitants. L’étage était inutilisé ou servait de lieu de stockage pour le grain par exemple. Les ouvertures étaient moindres, de simples lucarnes étaient percées pour apporter un peu de lumière naturelle. Aujourd’hui, pour gagner de précieux mètres carrés, les combles sont bien souvent aménagés. Avant de réaliser ce type de rénovation, un état des lieux par un professionnel est recommandé. En réalisant un contrôle de l’état de votre charpente et de votre plancher, ce dernier vous orientera vers la technique d’isolation de toiture la plus adaptée à votre longère. Sur ce type de maison ancienne, il est plutôt conseillé d’isoler par l’intérieur pour préserver le charme de la couverture existante.

Faire entrer la lumière 

Afin de conserver la chaleur, la longère a été pensée avec des plafonds assez bas et de  petites ouvertures. Modifier la taille de ces dernières peut permettre d’obtenir plus de lumière naturelle et de profiter davantage du décor extérieur. À l’étage, si l’aménagement des combles augmente la surface habitable de votre maison, il nécessite la création d’ouvertures, afin d’apporter plus de luminosité à ce nouvel espace de vie. Fenêtres de toit, chien-assis : à vous de choisir la solution la plus adaptée à vos besoins en lumière et à la configuration de votre toiture. 

Quel est le coût de rénovation de ce type de maison ?

Le coût de rénovation des longères varie selon l’état de la maison avant travaux, et du niveau de confort attendu.

Quand la longère est restée dans son jus, l’intérieur sans isolation est souvent sombre et humide. Une grande pièce principale où trône une cheminée ouverte donne sur une ou plusieurs pièces en enfilade. La plomberie, le chauffage et les installations électriques sont sommaires et à changer pour des systèmes aux normes, et performants. L’étage, quand il y en a, est desservi par un escalier de meunier. Pour ce type de biens, une rénovation lourde s’impose. Le coût de ce type de rénovation varie alors entre 1 500 et 3 200 € du m². 

Quand la longère a déjà été rénovée, certains travaux antérieurs vont faire baisser la note. Il peut toutefois rester des travaux de rénovation ou de rafraîchissement à réaliser comme la modernisation de la cuisine et des salles de bains, la réfection des peintures, etc. Le coût dans ce type de rénovation va osciller entre 800 et 1 500 € le m².

Comment trouver la longère de ses rêves ?

Les longères sont aujourd’hui très prisées des amoureux de vieilles pierres. Si l’on aime le charme de l’ancien et les maisons authentiques, la longère semble idéale lorsqu’on veut acquérir une demeure. Bien souvent, de par leur localisation et leur passé, les longères disposent d’un vaste terrain, parfois arboré : le rêve d’une maison nichée en pleine nature !

Attention cependant à ne pas se précipiter lorsqu’on souhaite en acheter une. Si vous optez pour une longère à rénover, il convient de se faire conseiller pour des travaux sans encombre. 

Prenez rendez-vous !

Prendre rendez-vous

Nous trouvons votre résidence secondaire idéale